TestsGuides50 à boiteBlog

Achat d'une moto d'occasion

Publié : Le 10 Décembre 2010 à 17:23
Écrit par
Article vu : 5 576 fois
Avec ces nombreux conseils pour bien choisir votre prochaine machine, vous voici prêt pour dénicher la bonne occasion. Bonne recherche!

Vérifier en priorité : traces de choc et pièces d'usure

  Vous voilà donc tout tremblant devant votre (première?) "50cc'' et vous n'avez qu'une envie : repartir avec. Ne vous emballez surtout pas et prenez le temps d'inspecter la moto ce qui pourra vous éviter de mauvaises surprises.

  En premier lieu, faite le tour complet de la moto pour voir l'état général et plus particulièrement la carrosserie. L'ajout d'autocollants peut souvent masquer des rayures dues à une chute, tout comme une peinture personnalisée où l'ajout de pièces. Si vous trouvez une 50 cc montée en street, vous pouvez être sur que cette machine était accidentée où modifiée.

  Regardez ensuite l'état des pneus qui ne doivent pas être au témoin. Si le pneumatique est proche du témoin exigez son remplacement où faites baisser le prix.

  Vérifiez l'usure des plaquettes de frein. Lorsque celle-ci est usée jusqu'au fond, il est temps de remplacer les deux plaquettes. Si les plaquettes sont autres que d'origine, veillez à ce qu'il reste toujours au moins 2mm de garnitures, sinon procédez immédiatement à leur remplacement.

  L'usure de la transmission, donc de la chaîne est à prendre en compte car c'est un élément assez onéreux à remplacer.
Enfin, sachez qu'on ne change jamais une chaîne sans changer en même temps le pignon de sortie de boite et la couronne, ce qui compose le kit chaîne.

  Vérifiez l'usure de l'embrayage en regardant sa garde au niveau du levier. Si le réglage est déjà au bout, vous pouvez alors penser que l'embrayage est prêt à rendre l'âme.

  L'échappement n'est pas à négliger. Regardez son état afin de déceler toute trace éventuelle de corrosion où de rouille, de bosse.

--

Vérifier ensuite : entretien, dysfonctionnements, bridage

  Les points les plus importants étant vérifiés, il vous faut essayer de voir comment son propriétaire l'a entretenu :

  Demandez à voir le carnet d'entretien afin de vérifier la périodicité de l'entretien courant et des révision. Vous saurez ainsi si les révisions ont bien été faites en temps et en heure. Des révisions non effectuées veut dire que les vidanges n'ont pas été faites où que c'est son propriétaire qui s'est chargé de les faire. Dans ce dernier cas, attention que tout ait bien été fait dans les règle de l'art.

  Vérifiez ensuite l'éclairage de la moto, ampoules avant, arrière, clignotants, feu stop et éclairage du tableau de bord avec ses différents voyants.

  Démarrer la moto pour voir le bon fonctionnement du démarreur, tester par la même occasion la batterie et écouter si tout tourne rond à l'intérieur. En cas de bruit étrange, essayez de vous renseigner sur sa cause et ses conséquences avant d'acheter !!

  Demandez au propriétaire si la moto est toujours en version bridée où a été passée en version libre.

Les trucs et astuces : l'usure des leviers et repose pied, roulements

   La première chose à regarder est l'état des reposes pied et plus particulièrement des ergots placés en dessous de ces derniers. Si ils sont râpés, essayez de savoir si cela s'est produit sur la route où sur circuit.

  Pour voir si le propriétaire n'a pas fait trop de "wheelings", vous pouvez regarder la roue arrière et plus précisément au niveau des roulements. Si ces roulements de roue arrière présentent un jeu important, pour un faible kilométrage de la moto, vous pouvez être sur qu'il ne s'est pas privé de wheelings. Pour vérifier secouez énergiquement la roue arrière latéralement. Si vous sentez du jeu, commencez à avoir des doutes.

  Regardez ensuite l'échappement. Un échappement d'origine est toujours mieux perçu qu'un modèle non homologué. Même une moto équipée d'un modèle adaptable ne veut pas dire que la moto a été utilisée dans des conditions extrêmes. Par contre, il est sur que si ce même échappement adaptable est dans un état désastreux, il y a lieu de se méfier.

  Vérifiez ensuite l'état des embouts de guidon et des leviers de frein et d'embrayage. Des leviers tordus et des embouts rayés sont synonyme de chute. De même que l'état du cadre. Mais là si le cadre présente des rayures.

  Vérifiez bien que le numéro de série inscrit sur le cadre corresponde à  celui mentionné sur la carte grise. Dans le cas contraire attention ça sent l'embrouille !!!

---

Conclusion :

  Vous voici donc prêt à dénicher puis à acheter la bonne occasion. J'espère simplement que ce petit dossier vous aura aidé dans votre démarche et que grâce à cela vous trouverez une moto qui vous donnera plus de plaisir que de soucis.

Approfondir le sujet

Loading...